mardi 26 août 2014

On prépare la rentrée* ... avec C de C by Cordelia de Castellane

* Avec cadeaux 

A moins d'habiter dans une grotte, tout le monde sait que C'EST LA RENTREE ! J'aime cette période où les enfants reprennent le chemin de l'école pour de nouvelles rencontres et découvertes riches en émotions.

Pour cette semaine spéciale qui nous mène droit vers le jour de la Rentrée Scolaire, je vous ai préparé quelques surprises grâce à plusieurs partenaires de qualité mais aussi des conseils pour une rentrée au CP sans stress !). Je suis heureuse d'ouvrir le bal des festivités avec la jolie marque pour enfants C de C by Cordelia de Castellane.






Depuis le temps que je vous en parle, je pense que vous commencez à connaître cette jolie marque à l'univers doux et poétique. C de C by Cordelia de Castellane c'est une collection à tomber avec des indispensables preppy chic et des pièces pour adoucir la garde-robe de nos enfants, filles ou garçons.

Pour sa rentrée en CP, Mademoiselle a craqué pour un cardigan et un slim confortables qui lui donne l'allure d'une petite fille, à l'image de ces jolis articles:



Pour cette rentrée, C de C by  Cordelia de Castellane vous gâte en offrant à l'un d'entre vous, un bon d'achat de 60 euros (valable jusqu'au 31 août 2015, utilisable une fois, fdp compris).

Pour ce, rendez-vous sur le site CdeC et dites-moi dans les commentaires quel est votre article coup de cœur, fille ou garçon, en laissant un lien vers l'article ou les articles en question tout en laissant une adresse de contact valide (mail, facebook, twitter, blog...). Vous avez jusqu'au mercredi 03 septembre 2014 minuit pour laisser un commentaire avec vos réponses. Il y aura 1 gagnant tiré au sort (concours ouvert à tous - sans restriction géographique).

Alors, qui participe?

dimanche 24 août 2014

Conseils de mamans pour une rentrée au CP sans stress



Les vacances c'est fini (ou presque) et ma petite, qui ne l'est plus vraiment, rentre au CP dans quelques jours. Je me sens un peu fébrile à l'approche de cette rentrée. J'appréhende aussi un peu tout en étant émue de cette nouvelle étape qu'elle aura à franchir. Car l'entrée au CP rime définitivement avec l'apprentissage de l'autonomie dans beaucoup de domaines, ou - en tout cas - c'est ce que je pense ainsi que quelques mamans ayant déjà passé ce cap.

Ces mamans, que je remercie du fond du cœur, m'ont fait l'honneur de partager leur vécu avec moi afin de vous livrer quelques conseils pour bien entamer cette rentrée au CP. J'étais très émue de lire les témoignages d'Alexandra, Harmony, Caroline, Monique et Caro et je me sens privilégiée de pouvoir les partager avec vous.

Les/se préparer … en douceur

J'avoue, j'appréhende un peu cette rentrée pour ma fille: le changement de rythme, les apprentissages, les "révisions". On a l'impression que ça ne rigole plus, ou du moins, beaucoup moins qu'en grande section.

Pour Caroline, créatrice de la jolie marque pour enfant, Lucien Zazou, le plus difficile en entrant au CP a été justement ce changement de rythme: «Les parents qui ne franchissent plus le seuil de l'école, n'accompagnent plus dans la classe, c'est difficile. Il faut en parler avec l'enfant, le rassurer, lui dire comment cela va se passer pour qu'il puisse s'y préparer.  Présenter tout changement comme un "privilège" de grand a été une bonne solution avec ma fille qui avait hâte d'y accéder».

Mais j'appréhende aussi un peu finalement de la voir grandir ... trop rapidement. Monique, alias Madame Statler du blog Elle est pas, résume ceci parfaitement: «6 ans, une entrée à la grande école, ça change nos tous petits. Rapidement ma fille n'a plus voulu que je rentre dans l'enceinte de l'école pour l'accompagner. J'ai accepté, non sans un petit pincement au cœur. Mais c'est si bon de la voir grandir et s'épanouir. Puis sa main a lâché la mienne bien avant la porte de l'école. Il faut accepter, être fière de les voir grandir et prendre peu à peu leur indépendance».


  • Se faire un planning de révision ... tout en restant flexible !

J'aime mettre des plannings en place pour m'organiser, sinon je me sens vite débordée. C'est ainsi que l'an dernier, on avait instauré un planning hebdomadaire de temps d'exposition aux écrans qui m'avait bien facilité le quotidien. Plus de négociation possible pour un énième épisode de Spiderman. Mademoiselle regardait son planning et savait exactement ce qu'elle avait le droit de regarder, quand et pour combien de temps.

Pour le CP et "les révisions", j'ai bien l'intention de nous faire un planning. A l'image de ce que fait Monique: « En rentrant, tous les soirs je vérifiais les cahiers, dans le salon, au calme. Et il y en a beaucoup des cahiers en primaire : lecture, écriture, poésie, de correspondance... Débutaient alors les leçons. Jamais plus de 20 min. Je préférais faire des pauses, reprendre plus tard si besoin était. Si une poésie par exemple était plus compliquée je faisais des pauses. Rien ne sert selon moi à rester braqué. Passer à autre chose et revenir plus tard sur la leçon qui a posé quelques difficultés. »

Cette idée d'un créneau de 20 mn - que je vais retenir- , je la retrouve également chez Harmony alias Maman Bobo dont la fille avait en plus la chance d'avoir une maîtresse au top de l'organisation : «En rentrant on fait les devoirs directement. Cette année, pas plus de 20 minutes. Nous avons une dictée tous les jeudis mais les mots sont données le vendredi d’avant. La maîtresse nous indique chaque jour sur le cahier de liaison, comment les apprendre. Par exemple le lundi on les lit, le mardi, on les écrit plusieurs fois, etc »

Chez Caroline, la maîtresse de sa fille rappelle une règle de base: il faut rester flexible. « Les cours en continu, les apprentissages qui se succèdent, l'impossibilité de se lever pendant la classe, tout cela les fatigue beaucoup surtout au premier trimestre et il n'est pas rare qu'ils n'aient pas la force de réviser le soir. Sa maîtresse m'a dit qu'elle préférait un enfant reposé et disponible le lendemain pour avoir dormi une heure plus tôt au lieu de réviser plutôt qu'un enfant fatigué avec qui ces révisions ont traîné en longueur et se serait couché trop tard ».

  • Accompagner l'enfant dans les apprentissages ... tout en s'amusant

Au CP, la notion de "devoirs" ou de "révisions" est toute nouvelle pour nos enfants. Eux qui avaient l'habitude de rentrer avec des dessins dans leurs poches, se retrouvent avec un cartable, des cahiers et des choses à faire à la maison. A nous de les aider et « d'être là un max surtout au début» précise Alexandra alias Mama Chouch du blog Chouchkette surtout en ce qui concerne l'apprentissage de la lecture: « La nouvelle méthode est "mémoire visuelle" et non plus les sons comme à notre enfance. Je dois être sadique aussi mais quand il y avait un exercice foiré on le refaisait à la maison en expliquant les erreurs».

Mais on apprend aussi en s'amusant! C'est ce que préconise d'ailleurs Caro du blog Jules et Moa : «J'essaye au maximum d'acheter des supports à mes enfants pour les aider : jeux éducatifs, livres... Je leur montre, leur propose mais ne les oblige jamais. Je veux que l'apprentissage soit un plaisir et non une contrainte ». Monique profite du quotidien pour renforcer certaines notions « Apprendre les additions en comptant les couverts à table ou le nombre d’œufs à mettre dans le gâteau ce sont des maths aussi! Les maths avec des recettes ou des bonbons à se partager ; l'écriture en écrivant la liste des courses, des cartes postales aux copains....».

Aménager un temps de repos et de décompression

A me relire, j'ai l'impression que le CP est un monde de contraintes sans fin. On n'a pas trouvé mieux comme moyen pour déstabiliser un enfant et de lui mettre la pression ! Il va de soi qu'un temps de décompression est essentiel. D'ailleurs Caroline prévoit  « un temps de décompression avant toute nouvelle contrainte (devoir, bain...)". Elle préfère que son enfant lui raconte sa journée ou joue tranquillement. « Mais un dessin animé ou un quart d'heure de jeux sur l'iPad en alternance leur fait aussi très plaisir et fait partie de leur univers. Il suffit de varier. »

Pour Monique, son enfant va au périscolaire où il prend son goûter et joue avec ses camarades. La fille d'Harmony prend aussi son goûter à l'école et joue avec ses copains avant de rentrer à la maison. Aussi, les devoirs sont faits d'abord avant de laisser le temps de jouer jusqu'au repas du soir.

Limiter l’exposition aux écrans ... sans les bannir

Les écrans envahissent notre quotidien (télé, tablette, téléphone) et on peut très vite se laisser déborder... d'où l'importance, pour moi en tout cas, d'établir un planning précis et de s'y tenir. L'idée est de ne pas faire la chasse aux dessins animés et jeux sur tablettes mais de réguler, surtout au vu des nouvelles contraintes du CP. Mais à chacun de trouver le rythme qui lui convient.

C'est ainsi que Mama Chouch préfère mettre la télé le matin avant de partir : « Cela leur donne un repère après ça on y va .... et comme ça après, il ne regarde pas le soir ! » Alors que Madame Statler interdit tout écran les veilles de classe : « L'année de CP demande beaucoup de concentration. Je préférais des temps calme : jeux, coloriages, histoires... ».  Caro a expérimenté avant de trouver le rythme qui lui convient, à elle et à Jules: « Les premiers mois, Jules était très fatigué. Du coup, on le laissait regarder la télé après les devoirs. On a arrêté en voyant que ça ne l'aidait pas, bien au contraire».

Rester à son écoute ... sans envahir son « jardin intime »

J'avoue, ma fille est une pipelette et c'est avec joie qu'elle nous raconte sa journée à l'école. A l'image de la fille d'Harmony qui adore lui raconter les mille et un détails de la récréation ... mais oublie complètement ce qu’elle fait en classe, « cela reste son petit univers».

Je suis consciente que ceci ne va pas peut-être pas durer avec Mademoiselle, qu'elle aura besoin de garder ses petits secrets, sans jardin intime. C'est ce que Caro fait avec Jules, son fils. Même s'il ne raconte pas tout le temps le détail de sa journée, elle lui demande quand même tous les soirs, mais sans insister: « Je lui montre que je m’intéresse à ce qu'il fait. Je n'ai pas forcément de réponse mais des fois les langues se délient».

Ceci est particulièrement vrai dans ce contexte. Pour beaucoup de nos enfants, le passage en CP marque aussi le passage d'un statut de "grand" en école maternelle à celui de "petit" en école élémentaire. Caroline a remarqué que souvent les plus grands ne sont pas tendres voire moqueurs ou intimidants avec les "petits" du CP dans la cour de récréation: « J'ai du apprendre à ma fille à dire non à des "grands" qui n'avaient de cesse de lui réclamer son goûter comme un dû, mon fils se faisait régulièrement "emprunter" son ballon en mousse pendant toute la récréation sans oser la réclamer... Avec le recul ce n'est pas très méchant mais à 6 ans quand on n'ose pas répondre, s'affirmer ou refuser, c'est difficile à gérer et d'avouer ses "faiblesses"». D'où l'importance de ne jamais rompre le dialogue. « D'accepter qu'il ait des secrets, des histoires ou chagrins de copains/copines qu'on ne peut pas toujours régler à sa place » tout en affirmant notre présence affective et émotionnelle.

Gérer ses affaires personnelles

Je n'ai pas encore fini d'acheter tout ce qui est demandé par l'école pour cette rentrée mais la liste présage un cartable bien rempli par des affaires qu'elle aura à gérer, toute seule, comme une grande!

Chez Mama Chouch, elle vérifie tous les jours cahiers de texte, devoirs et cahiers de liaisons: « Pas que l'on ne fasse pas confiance, mais ils sont encore petits et oublient facilement. Parfois, ils ne savent pas que la maîtresse a mis un mot ». Harmony est plus relax: elle a vite remarqué que sa fille ne revenait jamais avec ses fournitures car les enfants font des échanges! Pour elle, « l’essentiel est qu’elle a ce qu’il faut».



J'espère que ces conseils de mamans avisés vous aideront autant qu'ils m'ont aidé à imaginer et appréhender cette rentrée au CP. Je me sens honorée d'avoir recueilli leurs vécus et j'ai pris beaucoup de plaisir à compiler ces réponses.  Et pour cela, je les remercie du fond du cœur !

Et si vous êtes du genre à vouloir se garder sous le coude une surprise ou deux, ces exercices de Relaxation Dynamique gentiment proposés par Maman Zen (Merci beaucoup !!) devraient vous plaire avec ce conseil ultime : «N’hésitez pas à réaliser ces exercices en famille. Complicité, rigolade et peurs qui s’envolent assurées !»

La fleur et la bougie: La relaxation et la gestion du stress commence par la respiration ! Proposez à votre enfant de respirer profondément en l’invitant à imaginer qu’il respire le parfum d’une fleur (inspiration) et qu’il souffle doucement sur une bougie (expiration). Faites cet exercice pendant quelques minutes et observer le calme s’installer.

La grimace : Un exercice de contraction-décontraction parfait pour relâcher les tensions corporelles. Debout, les pieds à écartement du bassin, dos droit, tête dans l’axe de la colonne vertébrale, les bras relâchés le long du corps. A l’inspiration, serrez les poings, contractez les bras et ramenez les épaules aux oreilles. Retenez le souffle quelques instants en faisant une vilaine grimace pour contracter tous les muscles du visage. Puis à l’expiration, relâchez tout le corps. Répétez cet exercice 3 fois en prenant le temps d’observer les sensations corporelles (fourmillements, picotements, pesanteur, chaleur) entre chaque répétition.

La poupée de chiffon : Un exercice qui défoule, qui aide à relâcher le corps et à lâcher prise (sur les pensées, les émotions, les peurs). En respiration libre, sautez sur place en gardant le corps détendu comme une poupée de chiffon. Commencez avec des petits sauts sur place, puis faites des sauts de plus en plus grands en relâchant bien le corps. Puis revenez à des petits sauts avant de vous arrêter complètement pour reprendre votre souffle.


mercredi 20 août 2014

Préparer la rentrée scolaire, on en est où?





La rentrée scolaire approche à {très} grands pas ... et je viens de rater mon premier défi de cette rentrée ! Car en juillet déjà, je déclarais sans sourciller vouloir boucler l'achat des fournitures scolaires avant le départ en vacances. Le mois d'Août est arrivé, on est parti en vacances, revenu de vacances et je n'avais même pas encore imprimé la liste des fournitures scolaires. Vous pouvez rire. Parfaitement.

Mais depuis, je me suis rattrapée et le cartable de ma fille est presque prêt pour le jour J. Il manque tout de même pas mal de petites choses ... Malheureusement pour moi, je n'ai pas un Carrefour à proximité qui aurait pu me faciliter cette rentrée scolaire, comme il le fait pour d'autres élèves et leurs parents, de la maternelle à l'université!



Avec son catalogue pour la rentrée entièrement consultable en ligne, Carrefour propose en sus plein de conseils pour réussir cette rentrée, de façon zen et hyper économique. Elle propose également sa Garantie du Prix le plus Bas sur 200 fournitures scolaires ! Mais c'est surtout des différents jeux concours dont j'ai envie de vous parler aujourd'hui.







Il y a d'abord le jeu sur le site Carrefour pour tenter de remporter votre liste de rentrée en cartes cadeaux (avec une chance de gagner chaque jour jusqu'au 12 Septembre 2014).

Vous êtes sur Twitter? Carrefour y prépare aussi une rentrée gagnante grâce à l'opération #RentréeCarrefour

Du 12 au 26 août tout internaute qui retweetera le tweet du compte @CarrefourPromo : « #Jeu Envie de faire des économies pour la rentrée ? Soyez gagnant avec la #RentréeCarrefour ! » pourra tenter sa chance pour remporter une Carte Cadeau Carrefour d’une valeur unitaire de 200€ !

Sur ce, je vous laisse ! J'ai encore un cahier interligne 2mm à trouver, et son corollaire 3mm également ... sans parler des livres encore à couvrir, et un retweet de l'opé Carrefoir, sait-on jamais.

vendredi 1 août 2014

Paris avec les enfants: que faire le mois d'Août?


Cette année, nous passons une petite semaine à Paris, ma fille et moi, en tête à tête, avant que le papa nous rejoigne pour une escapade sur les côtes bretonnes (!!!!). Mais avant de décider de ce programme, il me fallait vérifier les possibilités d'activités à Paris en plein mois d'Août et à ma grande surprise, j'avais plutôt l'embarras du choix avec des activités vraiment diverses et variées. Voici une petite liste pour donner des idées à toutes celles et tous ceux qui sont ou seront de passage à Paris ce mois d'Août avec les enfants !

"Au secours! Le prince Aubert a disparu!" au Funambule Montmartre


"C'est l'histoire d'Aubert, fils du roi, ensorcelé par Madame Moche. Il ne se souvient plus de rien, et Madame Moche veut à présent empoisonner le Roi. Mais, aidée des enfants, la Princesse Pervenche trouve plusieurs indices qui la mettent sur une piste, il ne reste alors plus qu'à recoller les morceaux, mais le temps presse..."
Ecrit par Martin Leloup, ce spectacle interactif qui mêle histoire et indices entame sa 6ème année de succès. Les 3 comédiens du spectacle font participer activement les enfants à cette histoire et c'est ce qui nous séduit ! On a réservé des places pour aller le voir et on ne manquera pas de vous dire ce qu'on en a pensé !

▲ Dates de représentation cet été:
Du 08/07/2014 au 31/08/2014
Du Mardi au Dimanche à 14:00


Les visites contes du Musée Guimet


Depuis l'atelier Yog'Art au Musée Guimet auquel on avait participé en février 2012, on cherche l'excuse pour y revenir. Pour ce mois d'Août, l'excuse est toute trouvée avec les visites contes organisés par le Musée. Ces visites permettent de découvrir des œuvres de collections en les mettant dans leur
contexte culturel grâce aux contes et légendes traditionnels.
▲ D'autres activités pour les enfants sont prévues tout le mois d'Août, le programme détaillé ici


Les Pestacles au Parc Floral


Les concerts en plein air ne sont plus réservés aux ados et adultes, les petits ont - depuis plusieurs années - leur programmation musicale estivale en plein parc floral tous les mercredis après-midis. Pour le mois d'Août, on a notamment repéré le "pestacle" des Captain Parade le mercredi 13 Août pour une vraie leçon de Rock’n’roll à coup de compositions originales et de jeux musicaux.
▲ Toute la programmation du mois d'Août ici.



Animations au musée Jacquemart-André

Voici un musée que je n'ai pas encore visité ! Mais je compte me rattraper au vu de la programmation de leur espace enfant. Au musée Jacquemart-André, les beaux arts et l'art décoratif sont à l'honneur ainsi que les enfants de 4 à 12 ans! Ils  peuvent participer à des animations gratuites autour des collections permanentes du Musée. Un livret leur est remis à leur arrivée afin de partir à la découverte du Musée. A l’issue de cette visite, ils  pourront être pris en photo déguisés en personnages inspirés des tableaux du Musée.
▲ Tous les jours du 1er juillet au 31 août 2014 de 14h30 à 17h30.

L'expo Marvel Super Héros au Musée de l'Art Ludique

En fan de super héros que nous sommes, nous ne pourrons rater l'expo Marvel au Musée de l'Art Ludique. Heureusement pour nous, on peut encore la visiter jusqu'au 31 août ! Au programme, "300 planches originales issues des publications qui ont vu naître ces personnages mythiques, signées par les artistes légendaires qui ont participé à leur création et leur évolution". L'expo propose également de découvrir certains des véritables accessoires utilisés pour le tournage des films, au côté de leurs dessins de concept: le véritable casque d’Iron Man, le marteau de Thor, le bouclier de Captain America ...
▲ Pour toutes les infos utiles, c'est ici

Les P'tits Vélibs ou le Vélib pour les enfants


Depuis qu'elle a appris à faire du vélo à 2 roues, Mademoiselle rêve de pouvoir rouler en ville, avec nous. Avec le P'tit Vélib, on a le choix du vélo selon l'âge de l'enfant avec un casque et on peut directement en louer dans les endroits stratégiques de Paris: Bois de Boulogne, Jardin d'Acclim, Coulée Verte, Bois de Vincennes et même Paris Plage. A partir de 4 euros l'heure.

▲ Pour des idées de balade à faire, c'est ici.


Paris Plage

Chaque été, la Page s'installe à Paris. Cette année, c'est du 19 Juillet au 17 Août et la programmation notamment pour les enfants à l'air démente !

Mes coups de cœur: le Cafézoïde qui s'installe à Paris Plages pour des ateliers d'art et la Tyrolienne pour survoler le canal du bassin de la Villette d’une rive à l’autre (pour les enfants dès 6 ans).



Jardin d'été au Musée du Quai Branly

Dans le jardin du Musée du Quai Branly, l'été se veut festif avec une série d'activités en accès libre et gratuit et qui fait écho aux deux expositions estivales du moment "Tatoueurs, Tatoués" et "Tiki Pop, l’Amérique rêve son paradis polynésien". Ces deux expositions font la part belle à la culture polynésienne qui fait partie de l'héritage de ma fille et j'ai très envie de lui faire découvrir l'expo sur les tatouages mais aussi de participer ensemble à leur workshop en famille autour du tatouage (atelier gratuit, tous les jours, de 14h30-16h30 - sauf le lundi, jour de fermeture).

▲ Pour le programme complet de l'été, c'est ici.





Et pour d'autres idées de sortie à Paris et alentours pour cet été: 
4 parcs pour se rafraîchir cet été à Paris
Les Etangs de Hollande ou la plage pas loin de Paris
Une balade sur le Canal Saint Martin



mercredi 30 juillet 2014

Les 4 {mauvaises} raisons de ne pas voyager avec son bébé


Je vais vous faire une confession: l'acte de voyager (prendre le train, l'avion, le bateau) me stresse au plus haut point. J'ai le mal des transports de façon systématique même en voiture, je n'aime pas la foule et je me sens oppressée dans les petits espaces confinés. Mais, je suis très curieuse du monde qui m'entoure, j'ai besoin de bouger, de voyager, de me frotter à d'autres vérités ... et j'espère secrètement passer ce virus à Mademoiselle. C'est la raison pour laquelle je n'ai jamais hésité à la prendre avec nous en voyage, même quand elle était encore toute petite.



Pourtant, les excuses pour ne pas prendre son enfant en bas âge avec soi sont nombreuses. Loin de moi l'idée de juger ou de convaincre qui que ce soit de passer du côté obscur de la force. L'idée est seulement de partager avec vous mon vécu, en espérant vous inspirer et rassurer peut-être quelques uns qui passeraient par ici.

Voici donc les 4 mauvaises  raisons pour ne pas voyager avec son enfant en bas âge ... et ce que j'en pense !

Il va falloir que je déménage toute ma maison

Pour une petite balade au parc avec son bébé, on embarque le sac à langer rempli à ras bord. On s'imagine très vite que ça sera pire en voyage ! Déjà, première bonne nouvelle si vous partez en avion, même si vous ne payez pas une place pour votre bébé, il a le droit à sa valise cabine (10kg maximum) en plus de votre bagage personnel sans frais supplémentaires. Il en va de même pour le combo poussette-cosy-tout-terrain. Et même que les familles avec enfant en bas âge sont prioritaires pour l'accès à l'avion. Je dis ça...
Si vous avez l'habitude de partir en voiture, vous avez certainement un coffre qui peut accueillir le nécessaire à bébé. Si en revanche, vous voyagez en train, car ou bateau, il est vrai qu'il va falloir faire preuve d'un minimum d'organisation: on emporte le nécessaire: le doudou (indispensable !!!), les vêtements bien sûr, son biberon, le nécessaire de toilette, quelques jouets et quelques couches. On vous promets que pour le lait et le reste (couches, petits pots, yaourts), ça s'achète facilement en supermarché dans la plupart des pays du monde ! Et si votre bébé est encore nourri au sein, c'est encore plus facile !

Il va s'ennuyer pendant le trajet (et peut-être même gêner les autres voyageurs !)

Oui, si le trajet est long, on risque facilement de s'ennuyer. D'ailleurs, l'adulte que je suis déteste les longs trajets, que ce soit en avion, en voiture ou en train ! Ce n'est donc pas l’apanage des enfants.

La première fois que j'ai voyagé avec Mademoiselle, elle avait 6 semaines et on avait pris l'avion. Elle a dormi pendant tout le trajet. Mais c'est comme la loterie, on n'a pas le numéro gagnant à chaque fois. Quand elle avait 9 mois, on a encore pris l'avion, et cette fois-ci, elle n'a pas fermé l’œil. Il fallait donc s'organiser un minimum et penser à l'occuper pendant le trajet. Depuis, on a instauré un rituel qui évolue avec son âge et ces centres d'intérêt comme ceux décrits dans cet article sur le voyage en avion avec les tout-petits. Et puis entre nous, pendant les voyages, ce sont souvent d'autres passagers qui m'ont le plus gêné (mention spéciale à la dame qui n'arrêtait pas de me donner des coups de pied dans l'avion et qui ne comprenait pas que ça me gênait profondément).

Il ne va pas profiter du voyage, et nous non plus !

Tout dépend du voyage j'ai envie de dire ! Si vous êtes amateur de plongée ou de saut à l'élastique, on va effectivement oublier l'idée d'emmener son bébé de 13 mois s'initier à ce genre de sensations. Mais si on choisit une destination plutôt accueillante et compatible avec l'âge de vos enfants, tout en comparant les prix du séjour par exemple sur un site de comparateur de prix à l'instar de Alibabuy, on peut très bien profiter d'un beau séjour en famille. Autre avantage avec un bébé en bas âge: ils font la sieste ! Et oui, c'est un grand avantage car souvent, ils peuvent aussi faire la sieste dans leur poussette ou même dans l'écharpe de portage. On se souvient d'une première visite au Louvre où Mademoiselle a dormi paisiblement dans sa poussette .... pendant les 2 heures de la visite !



Et ma préférée: mais il/elle ne se souviendra de rien !!?

C'est vrai qu'un bébé de 6 mois ou même de 22 mois ne se souviendra pas des détails du voyage. Mais, et j'insiste sur le mais, vous vous souviendrez de ce voyage avec lui, de ses yeux qui pétillent devant le nouvel environnement qu'il découvrira avec vous, en famille, avec votre pleine attention.

Votre bébé ne se souviendra pas du voyage mais je suis convaincue qu'il gardera en lui des émotion et des sensations, qu'il profitera de parents reposés, et qu'il s'éveillera de plusieurs façons insoupçonnées. C'est comme lire à son bébé: il ne comprend certainement pas ce qu'on leur lit mais s'éveillent à notre façon de raconter les différentes histoires, aux images qu'ils voient et aux mots qu'ils entendent.

Alors, convaincus?

* Lien partenaire

jeudi 24 juillet 2014

Anniversaire Super Héros: les animations !




Pour les 14 petits convives et apprentis héros à l'anniversaire Super Héros de Mademoiselle, j'avais prévu une série d'activités pour les occuper, tout en respectant le thème. Je me suis prêtée au jeu de l'animatrice, avec beaucoup d'entrain et de plaisir ... et je pense que les enfants se sont tous bien amusés, à en croire leur participation active à toutes les animations prévues. Si vous avez donc un anniversaire Super Héros à venir, voici mes idées pour vous inspirer !

Atelier manchettes de Super Héros



Avant de se lancer dans le cœur des animations, j'aime commencer par un petit temps calme. En l’occurrence, ici, il s'agissait de commencer la panoplie de super héros en décorant les manchettes avec des stickers de super héros, (en veux-tu, en-voilà) et/ou des petits dessins. Une fois tous les enfants réunis et que chacun avait bien décoré sa manchette, la première animation pouvait commencer.

La Chasse au Trésor



La Chasse au trésor a toujours beaucoup de succès pendant les anniversaires. J'ai d'ailleurs un scénario sous le coude que je partage dans sa version Anniversaire Pirate. Cette fois, j'ai utilisé des images pour illustrer la chasse au trésor car je souhaitais que les enfants "lisent" les consignes eux-mêmes. L'objectif était de trouver la boîte au trésor qui contenait de quoi compléter leur panoplie de Super Héros: capes fait-maison et masque Sweet Party Day. Pour le scénario complet, c'est ici.



La Kryptonite

Un mélange de balle maudite et de chaise musicale, le jeu de la Kryptonite est assez simple: utilisant une balle de disco pour symboliser la Kryptonite de Superman, les enfants assis en ronde doivent se passer cette balle sur un air de musique entraînante. Une fois la musique arrêtée, l'enfant qui se trouve avec la balle hérite d'un gage et reçoit comme lot de consolation un joli tatouage. L'enfant avait le droit de refuser un gage et d'en choisir un autre à la place, l'idée était surtout de s'amuser !


 Pour une liste de gages pour des enfants entre 4 et 8 ans, c'est ici et pour les tatouages, j'ai pris ceux chez Trompette: gros succès !


La Piñata à faire soi-même

Très appréciée l'an dernier, j'ai reconduit la Piñata accrochée à l'arbre du jardin. C'était l'occasion pour les enfants de tester leurs supers pouvoirs d'orientation les yeux bandés avec l'aide de leur super copains. Et j'ai justement appris de mon erreur l'an dernier: j'avais installé cette piñata dès le début de l'anniversaire et j'ai passé mon temps à demander aux enfants de ne pas la toucher. Cette année, pendant que les enfants jouaient à mimer des super pouvoirs, on a installé la Piñata histoire de l'avoir en dernier. Il a fallu d'ailleurs modérer leur enthousiasme car ils voulaient tous passer en même temps. Solution trouvée: le passage par ordre alphabétique. Il y avait suffisamment de bonbons et de petits cadeaux pour 2 passages par enfant.






jeudi 17 juillet 2014

Préparer la rentrée scolaire, déjà?



On est à peine la mi-juillet et je n'arrive pas à mettre de coté la perspective de la rentrée prochaine de Mademoiselle en CP ! Le CP, une nouvelle étape dans sa vie de jeune fille, une grande étape dans ma vie de maman.

Pour cette rentrée, on essaye de s'organiser un peu en avant. Le cartable est déjà trouvé et on y a remis la trousse de cette année et les quelques stylos encore en état de fonctionnement. Mais la liste des fournitures est forcément plus longue que celle de l'an dernier (rapport au fait qu'elle rentre en CP !!!!) ce qui me compliquera un peu la tâche. Car j'aime bien prendre mon temps pour choisir les fournitures, comparer les prix et ne pas acheter le premier cahier qui me tombe sous la main.




Si vous êtes un tantinet comme moi (oui, disons-le, je stresse pour un rien), j'ai un plan qui peut vous intéresser: la Liste de Rentrée hyper économique chez Carrefour.


On se connecte donc sur le site Carrefour qui affiche une liste de rentrée en ligne variée et complète selon les niveaux (Maternelle, CP, Collège et Lycée), on coche la case à côté du type de produits qui nous intéresse et hop, Carrefour trouve pour nous les produits adaptés aux meilleurs prix !

C'est ludique, intuitif, classé par type de produit recherché. On peut y rajouter d'autres types d'achat et on valide le tout (à savoir qu'il faut avoir un compte Carrefour ou en créer un pour aller jusqu'au bout de l'exercice).



































En créant la liste sur le site de la rentrée par Carrefour, on participe aussi à un concours, du 15 Juillet au 12 Septembre, pour remporter {peut-être} la liste de rentrée en cartes cadeaux (avec chaque jour une chance de gagner).

Et puis cette année encore, Carrefour vous propose encore de récupérer l’ancien cartable de votre enfant et de vous offrir 10 euros en bons d'achat (pour 50 € d'achat en Hyper). L'an dernier, cette opération avait permis de collecter 320 000 sacs au profit de l’association caritative Le Relais. Pour la liste des magasins participants et plus d'information, voir le site Carrefour.

Je ne sais pas pour vous mais je pense que je vais me lancer un défi: boucler cette liste avant fin Août (en même temps, c'est pas comme si la Miss faisait sa rentrée début septembre ...)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Small Bird Studios | All Rights Reserved